IMG_3865

Sénégal

Je n’étais jamais allé en Afrique, et l’idée d’y aller ne m’avait jamais réellement traversé l’esprit. Mais j’ai eu l’occasion, par le biais de mon travail, d’y séjourner pour une durée d’un mois l’année dernière.

J’arrive à l’aéroport de Dakar au mois d’août, et la première personne que je rencontre instantanément à la sortie de l’avion, c’est l’humidité. Vers les 80% en moyenne tout le long de mon séjour. J’allais devoir m’y habituer, de toute façon, je n’avais pas  le choix ;-).

Lors de chacun de mes déplacement en voiture, j’assiste à un bal incessant de voitures, motos, chevaux et vélos. D’énormes panaches de fumée sortent plus souvent des pots d’échappement là-bas qu’en France 🙂 Au niveau du code de la route, c’est simple: priorité au plus gros pare-buffle ! Heureusement, je n’ai pas à conduire là bas !

La deuxième difficulté (après les 80% d’humidité) pointe son nez dès le premier repas : je ne peux pas manger tout ce que je vois. En effet, mon petit estomac fragile d’européen ne tiendrait jamais le coup. Il faudrait attendre que mon système digestif puisse s’habituer mais je ne reste pas assez longtemps pour ça… « Au revoir les mangues juteuses ! » Je dois donc me contenter du restaurant de l’hôtel et de ses spaghettis mais je dois quand même faire bien attention à ce que je mange ou bois. Heureusement, des collègues de travail nous indique rapidement un restaurant où nous pouvons déguster sans crainte les spécialités Sénégalaises. Mais la vigilance reste de mise ! Ce qui ne m’empêche pas de tomber malade dès la première semaine ! Après des vomissements, quelques baisses de tension, des diarrhées aigües, une après midi à l’hôpital avec une perfusion et 3 jours allongé à attendre pour reprendre des forces, je suis de retour ! Mais je me serais vraiment bien passé de cet épisode…

Premier week-end ! Enfin ! Je suis toujours un peu sonné malgré mes jours de repos. Je vais donc commencer calmement. Direction le Lac Rose ! Il s’agit d’un lagon de faible profondeur particulièrement salé (380 g/L !) ayant pour particularité d’obtenir une teinte rosâtre en fonction de la météo. Cette dernière n’est pas parfaite, mais la couleur se distingue tout de même facilement sur les photos.

Du fait de son extrême salinité, de nombreuses personnes travaillent tout les jours sur cette étendue d’eau pour y collecter le fameux sel, qui sera ensuite revendu et très souvent utilisé sur les autoroutes européennes. La ressource se récupère non pas par évaporation comme dans les saunerie mais avec un sceau et une pelle. Il faut donc plonger dans cette eau très agressive pour la peau. Ici, pour se protéger un minimum, les gens s’enduisent le corps d’huile ou de beurre…

IMG_3687IMG_3668IMG_3689IMG_3696IMG_3670

Mais le Lac Rose, c’est aussi l’ancienne arrivée du Paris-Dakar ! Il ne faut pas attendre très longtemps au bord du Lac pour que des gens viennent nous proposer de faire le tour en 4×4. Au bord du lac, le véritable départ de la course est toujours là ! Nous passons entre de grands tas de sel, puis en s’éloignant du lac, je découvre de grandes dunes qui donne au lieu des airs de désert. Nous arrivons sur une plage immense, le temps d’une petite pause photo. Et enfin retour à la case départ. Retour à Dakar. Mais avant j’achète quelques souvenirs pour mes amis et ma famille en France.

Une semaine de boulot, fatigué le soir, je n’ai pas souvent l’occasion de sortir mais je profite tout de même de très beaux couchés de soleil !

IMG_3874

Week-end suivant et en pleine forme cette fois ci ! Je vais à la réserve de Bandia ! Après une bonne heure de voiture où j’ai eu l’impression que le chauffeur s’était perdu entre les petites routes sinueuses, nous arrivons enfin ! Un beau portail bien gardé en guise de bienvenu. On laisse la voiture et nous montons dans un beau 4×4 pour visiter la réserve avec un guide ! Plutôt qu’un long discours, voici quelques photos avec des petits commentaires !

IMG_3739IMG_4082IMG_3741IMG_3748IMG_3759IMG_4152IMG_4103IMG_3776IMG_3784IMG_3790IMG_3810IMG_3818IMG_3820IMG_3823IMG_3825IMG_3828IMG_3833

Une très belle réserve donc !

Je suis aussi allé me baigner à la plage. L’Atlantique à la température de la méditerranée, sur le moment ça m’a fait un petit choc !

Le dimanche, visite de Dakar avec des amis que j’ai rencontrés là bas. Une très grosse ville, mais j’ai réussi à trouver un beau point de vue : La Statue de la Libération, qui domine Dakar

IMG_3865

Une autre semaine de boulot, quelques fous de la route…

IMG_3883IMG_3719IMG_3638IMG_5230

Lors de mon troisième week-end, je suis allé visiter la ville de Saint Louis, l’ancienne capitale. Nous arrivons après quatre heures de route. La ville est très belle, et on distingue directement les anciens bâtiments Français par leurs aspects qui tranchent avec ce que j’ai eu l’habitude de voir jusqu’à présent au Sénégal. On sent directement qu’il y a un évènement en cours… Déjà les accès au centre sont bloqués et des routes détournées. On arrive enfin sur l’île Sénégal, après avoir esquivé une manifestation Baye Fall, nous allons manger dans un restaurant au bord du fleuve avec une belle vue sur le pont Faidherbe. Nous visitons la ville sur une calèche avec un guide très compétent qui nous explique tout ! Il y a vraiment beaucoup de monde ! Après avoir demandé au guide, il nous explique que c’est normal car c’est un évènement religieux annuel qui se déroule aujourd’hui à Saint Louis ! Toutes les routes vont être bloquées ! On attend donc tranquillement que tout se calme. On devrait repartir vers 17h30 et sortir rapidement de la ville. La prière a duré quelques minutes, minutes durant lesquelles le silence a régné en maître. Pendant quelques instants, je n’entendais donc que la voix du muezzin, le vent dans les arbres et le bruit du fleuve. Un instant unique qui restera, je pense, très longtemps dans mes souvenirs.

IMG_4814IMG_4801IMG_4770IMG_4766IMG_4763IMG_4755IMG_4761IMG_4737

Dernière semaine de boulot, je croise chaque jour des personnes pour la dernière fois avant mon départ. Dernier jour, dernier au-revoir aux Sénégalais avec qui j’ai travaillé durant 4 semaines. Me voilà assis sur un siège pour les 6 prochaines heures, l’avion n’a pas le temps de décoller que j’ai déjà l’impression d’être très loin.

En bonus, voici une petite compilation d’insectes et animaux rencontrés pendant mon séjour.

IMG_3100IMG_3895IMG_3722IMG_4077IMG_4007IMG_5276IMG_5216IMG_5107IMG_5090

Si vous avez la moindre question ou remarque, n’hésitez pas à me joindre par le biais du formulaire « me contacter ».

2 réflexions au sujet de « Sénégal »

  1. Grande qualité du récit ! C’est d’ailleurs assez captivant pour que l’on attende d’autres « carnets de voyage »… Professionnels et personnels

    1. Merci
      Je vais tenter de raconter mon voyage en Chine mais il ne me reste que les photos et me souvenirs… je n’avais rien noté ! Pas de carnet de voyage ! Mais on apprend de ses erreurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *